Les étapes pour la cicatrisation rapide après une extraction dentaire

redaction juillet 13, 2017 Commentaires fermés sur Les étapes pour la cicatrisation rapide après une extraction dentaire

Garder ses dents toute sa vie sans jamais avoir le moindre problème est possible, mais cela reste plutôt rare. En fait, la plupart du temps, à cause d’une carie, d’une infection ou encore d’un accident, l’extraction dentaire est nécessaire.
extraction dentaire
Mais après une telle opération, une plaie se crée sur les gencives. Pour donc une meilleure cicatrisation, il est indispensable de prendre certaines précautions après l’extraction et même avant l’opération pour une cicatrisation rapide. Quelles sont ces précautions ?




L’extraction dentaire : Qu’est ce que c’est ?

L’extraction dentaire est l’arrachement d’une dent par un dentiste. Lorsque la dent est arrachée de façon accidentelle (bagarre, chute, accident, etc.), on parle de luxation dentaire. L’extraction dentaire est indiquée dans le cadre d’une carie trop sévère ou d’un traitement orthodontique. Il peut aussi s’agir d’une dent de sagesse qui fait mal. Il existe deux façons de procéder à l’extraction d’une dent.

La façon simple et la façon chirurgicale. L’extraction simple est la méthode la plus courante et elle se fait sous anesthésie locale qui consiste à endormir la zone où le dentiste veut intervenir. L’extraction simple se pratique lorsque la dent est visible et facilement accessible.

L’extraction chirurgicale est de rigueur pour une dent de sagesse incluse ou quand on a besoin d’arracher plusieurs dents ou encore lorsque la dent est difficilement accessible. Dans ce cas, le chirurgien-dentiste vous fera une anesthésie générale. En effet, l’extraction chirurgicale requiert une incision et des points de suture. Il est donc préférable d’être complètement sous anesthésie.

Comment accélérer sa guérison après une extraction ?





Comme dit un peu plus haut, l’extraction crée une plaie sur la gencive. C’est pour cette raison qu’après l’opération, une gaze sera mise par le dentiste pour arrêter le saignement et cautériser la plaie. Il est important de bien mordre sur cette dernière afin d’appliquer une pression sur la gencive.

Évitez de parler pour ne pas déplacer la gaze et n’hésitez pas à demander à votre dentiste que la gaze soit remplacée lorsque vous sentez qu’elle est trop humide. Celle-ci peut être retirée après une demi-heure, et ce, avec délicatesse pour ne pas rouvrir la plaie.

Il ne faut surtout pas exercer de pression comme cracher, éternuer ou encore se moucher le nez. Cela pourrait rouvrir la plaie et relancer le saignement. Dans le cas où cela se produirait, il faut tout simplement remettre la gaze dans votre bouche ou mettre un sachet de thé froid et humide.

En réalité, le thé possède de l’acide tannique qui cicatrise la plaie en resserrant les vaisseaux sanguins. Il est aussi conseillé de maintenir la tête haute, au-dessus du cœur, même la nuit. Pour cela, l’utilisation d’oreiller s’avère indispensable. Cela permet de diminuer la pression sanguine.

L’hygiène alimentaire et sanitaire : D’autres règles à suivre pour bien guérir après une extraction dentaire





Une bonne alimentation accélère le processus de guérison. De ce fait, il est important de commencer avec des aliments mous ou liquides qui ne sont ni chauds ni trop froids (de la gélatine, du yaourt, de la soupe, etc.).

Ces aliments ne doivent pas aussi être alcoolisés, gazéifiés ou encore trop épicés. Avec le temps, vous pouvez passer des aliments mous aux aliments solides et protéinés. La consommation des aliments acides comme le citron et le vinaigre sont à éviter pendant la période de l’extraction. Après une extraction, sachez que l’utilisation de la paille n’est pas conseillée, car elle entraîne un effet de succion qui pourrait relancer le saignement.

Il faut donc utiliser une cuillère ou boire à même le verre. À part une bonne alimentation, le repos est une autre précaution à prendre pour une meilleure guérison. En effet, le processus de guérison va plus vite lorsque vous vous reposez suffisamment. C’est pourquoi il est recommandé d’observer des moments de repos beaucoup plus souvent que d’habitude.

Il n’est pas aussi recommandé de faire un bain de bouche ou encore de se brosser dans les 12 heures qui suivent l’extraction. Passé ce délai, vous pouvez vous brosser tout en prenant soin de ne pas toucher la plaie. Vous pouvez aussi, sur avis de votre dentiste, utiliser des bains de bouche antibactériens.

Une autre règle à suivre serait d’éviter le tabac pendant un moment. En effet, le tabagisme ne contribue nullement à la bonne cicatrisation de votre plaie. Au contraire, il pourrait entraîner le développement d’une maladie gingivale ou provoquer le saignement de la gencive. Il est recommandé de ne pas fumer au minimum 48 heures avant l’extraction de la dent et au minimum 24 h après.

Les différentes étapes de guérison de la gencive

Juste après l’extraction, ne soyez pas surpris de constater beaucoup de saignements. Dans la majorité des cas, ces saignements deviennent excessifs parce que la gaze s’est déplacée et ne se trouve plus directement sur la gencive.

Il faut donc consulter votre dentiste pour la repositionner ou la changer. Aussi, vos gencives pourraient gonfler et pourraient être un peu douloureuses pendant 7 heures environ. Cette réaction n’a rien d’alarmant. Au contraire, elle est même normale. Une poche de glace ou de glaçons soulage généralement la douleur et réduit l’inflammation.

La première étape de la guérison d’une gencive est la formation d’un caillot sanguin. Celui-ci survient 24 ou 48 heures après l’extraction et il est très important de ne pas y toucher pour ne pas provoquer une infection ou retarder la guérison.

Ensuite, il y a la formation d’une couche épithéliale qui referme le trou provoqué par l’extraction dentaire. Cette formation dure une dizaine de jours et il est aussi important de ne pas y toucher. Enfin, on a la formation de dépôt osseux qui, une fois achevé, marque la guérison de la gencive.

Avant l’extraction dentaire, que faire si je souffre d’un autre mal ?

Avant l’extraction dentaire, il est recommandé de suivre certaines règles. Si vous souffrez par exemple de diabète ou de pressions sanguines élevées, vous devez absolument informer votre dentiste de votre état de santé.

Les personnes atteintes de diabètes prennent souvent beaucoup plus de temps pour guérir que les personnes en bonne santé. En ce qui concerne les personnes souffrant de pression sanguine, elles doivent informer le dentiste, car certains médicaments utilisés dans le traitement de la pression sanguine peuvent provoquer des complications après l’extraction dentaire.


Comments are closed.