La Gonarthrose ou l’arthrose du genou des solutions existent

redaction novembre 15, 2016 Commentaires fermés sur La Gonarthrose ou l’arthrose du genou des solutions existent

Si comme 30 % des Français entre 65 et 75 ans vous souffrez des symptômes suivants : station debout douloureuse, souffrance quand vous montez ou descendez les marches, raideur permanente dans le genou… La gonarthrose s’est sûrement invitée dans votre quotidien.
Derrière ce nom se dissimule une maladie articulaire invalidante : l’arthrose du genou.



Celui qui, au quotidien, accomplit le tour de force de supporter tout notre poids, voit le cartilage autour de lui s’amenuiser et quasiment disparaître. Or, ce cartilage est essentiel pour faire glisser les os sans douleur et donner fluidité et ressort aux mouvements. Le résultat ? Une articulation à l’aspect noueux et une douleur handicapante.

Différents paramètres sont à prendre en compte dans le déclenchement de cette étiologie. Ainsi, si votre poids est trop élevé, que votre pratique sportive est irrégulière ou carrément absente, ou que vos parents ont pu également souffrir d’arthrose, vous êtes malheureusement plus exposé. La gonarthrose s’invite également quand au cours de votre vie vous avez porté trop de charges lourdes ou fait des efforts intenses, comme certains sportifs. Au quotidien, la sédentarité est votre meilleur ennemi : si le repos est tout indiqué lors des crises de douleurs aiguës, il vous faut absolument bouger quand elles s’apaisent, au risque d’ankyloser encore plus vos articulations.

La dégradation, observable par des radiographies régulières, est irréversible, mais peut toutefois être ralentie. Un régime qui mettra fin à l’obésité, une reprise du sport via la pratique de la marche ou de la natation sont à considérer en priorité. Côté soulagement, un kinésithérapeute ou un passage dans un établissement thermal adapté apportent des solutions à la douleur.

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) offrent une réponse à court terme, avec un risque de problèmes gastriques non négligeable. A plus longue échéance, des solutions plus douces sont envisagées. Rentrent alors en scène chondroitine et glucosamine pour l’hydratation du cartilage, collagène et kératine pour son renforcement et l’acide hyaluronique pour la lubrification.

A lire aussi :
Les exercices à pratiquer pour lutter contre l’arthrose du genou



Comments are closed.