Maison Mikit la maison à finir soi-même

redaction mars 11, 2017 Commentaires fermés sur Maison Mikit la maison à finir soi-même

Accéder à la propriété sans se ruiner vous paraît être un rêve impossible à concrétiser ? Découvrez le concept de la maison Mikit à finir soi même ! Il serait possible de réaliser jusqu’à 30% d’économies sur un investissement immobilier en adhérant à ce projet.

Le Concept de la maison Mikit

Maison mikit

Maison mikit

Si le concept peut laisser perplexe dans un premier temps, il est facile à appréhender ! De nombreux particuliers ont des compétences pour effectuer certains travaux à leur domicile. Il suffit d’observer le succès des grandes enseignes de bricolage pour s’en persuader. Par conséquent, Mikit leur donne la possibilité de prendre en charge le second oeuvre. Avant ça, ce sont des artisans locaux qui s’occupent de la base de l’ossature avec la maçonnerie et tous les autres travaux de gros oeuvre.

Les acheteurs ne sont-ils pas trop livrés à eux même ? Mikit met à leur disposition un conducteur de travaux très disponible, chargé de les accompagner tout au long de la construction de leur maison. Par ailleurs, cette société leur présente des kits de finition faciles à assembler. Les amateurs de bricolage peuvent s’en donner à coeur joie et faire partie intégrante du projet de construction de leur demeure.




Comme le précise Sylvie Colandini, directrice de Mikit Pays de Retz, ce concept ne s’adresse pas qu’aux ménages modestes intéressés par l’idée de devenir primo-accédant, mais également aux hommes et aux femmes qui désirent s’impliquer pleinement dans leur investissement immobilier.
Les nouveaux propriétaires bénéficient bien entendu de l’assurance dommage ouvrage, des garanties de livraison à prix et délais convenus ainsi que de l’assurance décennale. Et puisque Mikit attirent avant tout les particuliers avec un argument économique, cette entreprise met à profit son raison pour leur faire obtenir des conditions de financement avantageuses.


Enregistrer

Comments are closed.