Permis de conduire pas cher

redaction janvier 19, 2017 Commentaires fermés sur Permis de conduire pas cher

Le poste de dépense sur lequel la majorité des Français investissent le plus est bien le permis de conduire. En effet, à 47 € l’heure, les cours de conduite et l’examen de passage reviennent à plus de 2 600 € dans certains cas. Ce qui constitue un lourd budget à prévoir par personne dans un ménage. Heureusement qu’il existe de nombreuses astuces pour économiser sur ce document officiel.



Le permis de conduire : ce qu’il faut savoir

permis de conduire

En moyenne, le permis de conduire coute 1 600 € aux Français désirant l’obtenir. Ceux qui par malchance doivent le repasser plusieurs fois, soit 40 % des candidats pour un deuxième passage, doivent compter environ 500 € de plus. A la fin, selon le forfait d’heures pris, le prix du permis de conduire revient parfois à 2600 €. Pour économiser, le combo gagnant serait de trouver la bonne auto-école et de choisir la formule du permis adéquat.

L’autre chose que le moniteur voudra savoir à l’entretien sera la formule et le type de permis que le candidat préfère. En effet, les Français ont la possibilité de choisir entre la conduite accompagnée, celle supervisée et le permis B à embrayage automatique. Il en est de même pour le permis low cost et celui passé en candidat libre.

Le combo gagnant : l’auto-école et la formule de permis

La première solution serait de comparer les offres et le taux de réussite aux examens des différentes auto-écoles. En effet, le deuxième élément permet de vérifier le sérieux de l’auto-école et d’évaluer les chances de réussir le permis avec succès. Pour faciliter la tâche, des sites tels que vroomvroom.fr et quelpermis.com permettent de faire la comparaison entre les différentes propositions. On se basera alors sur les avis des autres clients et le taux de réussite.



Le prix des cours de conduite dépend de la zone géographique et du type d’établissement que le candidat aura choisi. Il est également fixé en grande partie en fonction de la formule proposée par l’auto-école. Ainsi, pour mettre de côté quelques billets, il est préférable de prendre un forfait avec beaucoup d’heures que les forfaits avec très peu ou à la carte. La différence de tarif est flagrante. Et puisque le nombre d’heures dépend de votre niveau, l’idéal serait de prendre le forfait recommandé par le moniteur après l’heure de test.

Permis en conduite accompagnée ou supervisée : deux dispositifs avantageux

La conduite accompagnée est un dispositif qui offre de nombreux avantages par rapport aux permis classiques. En effet, il permet de réduire les frais de passage du permis de 550 € en moyenne ainsi que ceux des assurances. Il offre également un taux de réussite bien meilleur avec à la fin un permis probatoire de 2 ans au lieu de 3 normalement.

Il faut en outre rappeler que le permis avec conduite accompagnée ne peut être passé que par un candidat ayant au moins 17 ans. Ce dernier doit alors demander l’autorisation à l’assureur de la voiture et s’être inscrit en auto-école à l’âge de 15 ans. Il doit être également accompagné d’une personne ayant le permis depuis plus de 5 ans sans interruption. Malgré le permis, il ne pourra conduire seul avant ses 18 ans.

De son côté, la conduite supervisée est adressée aux candidats de plus de 18 ans remplissant les mêmes conditions que ceux de la conduite accompagnée. Ces derniers devront alors effectuer 20 heures de conduite et quelques heures avec l’accompagnateur de leur choix. Ce qui fait revenir le permis moins cher. Le délai probatoire pour ce type de conduite est de 3 ans, comme avec le permis classique. Les détails étant disponibles sur le site securite-routiere.gouv.fr.

Le permis low-cost et le permis BEA : deux options qui reviennent moins chères

On entend par permis low-cost, ceux proposés à bas prix en ligne par les auto-écoles ou de simples établissements physiques. Ainsi, l’apprentissage du code se fait en ligne et des échanges par mail sont initiés entre les moniteurs et les apprenants. Ce qui offre la liberté à ces derniers de disposer de leur temps et surtout de faire des économies. En effet, pour ce type d’apprentissage, les permis low-cost coutent entre 700 et 800 € contre 35 € en moyenne pour l’heure de conduite. Pendant ce temps, les auto-écoles classiques proposent le double.

Certaines agences enseignant sans l’agrément de la préfecture, il est conseillé de vérifier leur statut avant de s’inscrire. On fera également attention aux frais cachés. A cet effet, des avis publiés en ligne permettent aux candidats de faire la part des choses. Dans le lot, envoituresimone, permigo, permispascher, auto-ecole.net, lepermislibre.fr et permisfactory.fr ont eu à faire leur preuve.



Le permis B à embrayage automatique connu sous le nom de permis BEA se passe quant à lui avec une voiture automatique. Très facile, cette solution idéale pour les personnes avec un problème de mobilité du pied gauche permet d’économiser en réalisant moins d’heures. Le seul hic est que la plupart des voitures mises en circulation sont à vitesse manuelle. Cette catégorie étant interdite pour les détenteurs de permis BEA.

Economiser sur le permis de conduire : les petites astuces à savoir

L’inscription à l’examen du permis de conduire en candidat libre est gratuite. Le candidat devra toutefois se farcir toutes les démarches administratives comme envoyer le Cerfa n° 14866*01 à la structure habilitée et réunir les documents exigés. Ce qui peut engendrer un coût d’environ 500 €. Les candidats peuvent également réduire les coûts du permis en changeant de région ou en allant même à l’étranger. Cette alternative nécessite environ 800 € et un délai d’un mois pour l’obtention du permis. Ils pourront ensuite échanger leur permis étranger en français.

De nombreuses aides financières offertes par l’état ou des collectivités locales permettent aux bénéficiaires de couvrir les frais du permis. Il s’agit des aides, des prêts bancaires dont les intérêts sont pris en charge par l’état et bourses en contrepartie d’activité. C’est le cas du :
• permis à 1 €/jour pour les jeunes de 15 à 25 ans
• aide de 1200 € pour les chômeurs de 18 ans au moins via le pôle-emploi
• aide de 1000 € pour les personnes handicapées
• la bourse au permis de conduire pour les jeunes de 18 à 25 ans
• chèque cadeau permis valable 3 ans offert par un proche

Vous pouvez aussi passer votre code de la route en candidat libre et ensuite passer la conduite via une auto-ecole ou via un service en ligne. Pour réussir l’examen du code de la route du premier coup nous vous recommandons de prendre un abonnement chez codeclic.com en affichant un taux de réussite à 97% réel nous pouvons que le recommander.

Vous avez maintenant entre vos mains toutes les infos pour passer votre permis de conduire à moindre frais il nous reste plus cas vous souhaitez bonne chance et bon courage.



Comments are closed.