Rachat de crédit encore le bon moment en 2017 ?

redaction janvier 31, 2017 Commentaires fermés sur Rachat de crédit encore le bon moment en 2017 ?

Vous aimeriez avoir qu’un seul emprunt pour avoir une bien meilleure visibilité sur votre santé financière et bénéficier d’une gestion simplifiée de vos comptes ?

Vous pouvez souscrire à la solution du rachat de crédit ! En 2017, la baisse des taux d’intérêt peut encore vous aider à réaliser des économies selon les offres des établissements bancaires.

Il est possible d’alléger ses mensualités jusqu’à hauteur de 60% en se faisant racheter ses différents prêts pour n’avoir qu’un seul crédit et qu’une seule mensualité à régler chaque mois.




Faite une simulation de rachat de crédit c’est gratuit


Enregistrer

Exemple d’un rachat de crédit fictif




Vous êtes engagé avec 3 établissements auxquels vous devez encore rembourser pas moins de 13 800 euros.

Ce montant se décompose en 3 mensualités :
-300 euros de crédit autos sur 2 années
-100 euros de crédit conso sur 1 an et demi (18 mois)
-400 euros de crédit travaux sur 1 an

Vous pouvez obtenir un seul crédit qui va se substituer à l’ensemble de ses emprunts. Vous aurez à payer chaque mois 600 euros pendant 2 ans et vous rembourserez au total 14 400 euros. C’est certes un peu plus élevé que le total de vos 3 prêts mais vous jouirez d’une gestion simplifiée et n’aurez pas à vous serrer la ceinture en fin de mois en étant obligé de vous acquitter de chacun de ces crédits.

En 2016, avec des taux d’intérêts plus élevés, les organismes bancaires n’auraient pas pu vous accorder de faveur et vous aurez été obligé de rembourser approximativement 16 000 euros donc forcément des mensualités plus importantes.

L’établissement qui vous formule une proposition se base notamment sur le montant des pénalités de remboursement anticipé qui pouvaient apparaître sur vos contrats de crédits, les frais inhérents à votre nouveau contrat ainsi que le montant du capital restant dû des anciens emprunts.

 

Enregistrer

Comments are closed.