Santé et vitalité

Attestation de déplacement à remplir pour se déplacer à plus de 100 km de chez soi

Déclaration déplacement Coronavirus

Le coronavirus est la pandémie qui défraie ces derniers temps l’actualité. Pour y faire face, bon nombres de mesures ont été instituées à l’instar du confinement. Mesure de cloisonnement pour limiter au maximum la propagation du coronavirus Covid-19. Certains États après des mois de confinement ont décidé de progressivement lever cette mesure. C’est notamment le cas de la France, qui malgré l’absence de remède pouvant éradiquer ce virus a jugé opportun de progressivement instaurer une circulation restrictive. Ainsi, le 11 mai une attestation de déplacement de 100 km fut mise en ligne. Il serait donc judicieux de prendre connaissance de la portée de cette mesure.

La mise en ligne de l’attestation de déplacement

Déclaration de déplacement a plus de 100 KM

Dans l’optique de relancer leurs activités, certains Etats ont opté pour des mesures progressives de déconfinement. Ainsi en France, la loi d’état d’urgence sanitaire mettant en avant une attestation pour se déplacer à plus de cent kilomètres de chez soi fut mise en ligne.
Ayant fait l’œuvre d’un contrôle de constitutionnalité, retenez que toutes les dispositions de loi ne furent pas validées. Cependant, l’attestation à remplir pour se déplacer quant à elle a pu obtenir validation et est dès lors téléchargeable.
Cette attestation doit ensuite être imprimée, manuscrite ou vous pouvez également la remplir en ligne. Néanmoins, vous devez également l’assortir de deux autres documents justificatifs. Au nombre de ces documents doivent figurer un justificatif de domicile datant d’au moins 1 an et un autre justifiant le motif de déplacement.

Télécharger le PDF de la déclaration de déplacement :

Télécharger Déclaration de déplacement
Cliquez sur le bouton pour voir tous les formats que vous pouvez télécharger.

Les particularités que renferment cette attestation

Cette attestation couvre sept cas dans lesquels se déplacer peut-être autorisé en dehors de votre département à plus de cent kilomètres de chez vous.
C’est le cas des déplacements pour motifs professionnels comme accompagner ses enfants à l’école ou se rendre à un concours. Elle sera également valable pour des motifs de santé, pour des raisons familiales impératives ou pour des raisons imposées par l’autorité judiciaire administrative. Et hormis ces motifs, les déplacements de plus de cents kilomètres sont prohibés.
Aussi, par le biais de son site, le ministère de l’intérieur rappelle que ce document est primordial dans la mesure où vous comptez vous rendre au delà du périmètre des cents kilomètres définis par la loi ou que vous comptiez carrément sortir de votre département.
Par ailleurs, il faut rappeler qu’il n’est pas obligatoire de se munir d’une telle attestation pour les déplacements de plus de cents kilomètres réalisés au sein du département dans lequel vous résidez.

Autres informations à savoir

Au delà de cette attestation, certaines règles ont également été instituées par certains départements français afin de rendre plus sûre la libre circulation des personnes et des biens.

Déconfinement et masques

Les mesures dans ce domaine rendent obligatoire le port de masque à partir de 11ans dans les transports en communs à l’instar des trains, des taxis, des véhicules de covoiturage ainsi que dans les avions.
A contrario, le protocole national de déconfinement publié par le ministère du travail ne rend pas obligatoire le port du masque en entreprise. Cependant, lorsqu’il doit survenir une rupture non maitrisée des mesures de distanciation physique, les employeurs doivent l’instaurer.
De même et sous certaines conditions, le port de masque s’avère impératif dans les établissements scolaires. Ces conditions se résument comme suit :
Le port du masque est obligatoire pour le personnel enseignant de la maternel, du lycée, des collèges dans la mesure où les règles de distanciation ne peuvent être respectées. Tel est par exemple le cas du personnel ayant la charge des enfants avec lesquels la distanciation de 1 mètre est quasiment impossible ;

Les collégiens ou les lycéens dans toutes les situations dans lesquelles les mesures de distanciations ne peuvent être respectées.

Les mesures de déconfinement liées à la réouverture des commerces

Les règles de déconfinement en la matière sont devenues depuis le 11 mai très souples. Ainsi, la réouverture des commerces s’étend à toutes les activités commerciales sauf aux “lieux de convivialité” et“ les lieux culturels”. Ainsi, les cafés, les bars, les restaurants mais également les salles de cinémas, de spectacles, de fêtes, de sport ne sont pas pour l’heure accessibles. Néanmoins, l’exceptions que nous observons sur ce plan est liée aux lieux “culturels de proximité”, qui en ce qui les concernent ont reçu l’autorisation de réouverture dans le respect des règles sanitaires. Au nombre de ces lieux, nous pouvons citer les bibliothèques, les médiathèques et les petits musées.

Exposition de la carte définitive du déconfinement

Prévu depuis le 7 mai, la stratégie de déconfinement mise en place par le gouvernement français s’axe sur la vulnérabilité ou le taux d’exposition des départements. Ainsi, les départements peu impactés par le coronavirus à l’instar (Allier, Ain, Alpes-de –haute-Province, Ardèche ; Alpes-Maritimes ; Ariège etc.) ont depuis le lundi 11 mai entamés une procédure effective de déconfinement.
Par contre, les départements sous suspicions légitimes ou en état d’alerte à l’instar (Aisne ; Ardennes ; Aude, Bas-Rhin etc.) ont également depuis la même date entamés cette procédure de déconfinement mais cela a lieu de manière stricte. Le seul département sous suspicions dont la procédure de déconfinement s’apparente à celle des départements peu impactés est Mayotte.
La procédure de déconfinement étant effective, le gouvernement français a jugé bon de mettre en place quelques critères à suivre pour déterminer les mesures applicables à chaque département. Retenez que trois critères principaux furent dégagés et ces critères permettent de déterminer la couleur du département. Ainsi :
Le ministère de la santé et de l’intérieur se basent sur le taux de circulation du virus. Plus le taux de contagion est élevé et plus les mesures se resserrent.

Ensuite, concernant les capacités hospitalières en réanimation du département : E effet, plus le département dispose d’une grande capacité de prise en charge en réanimation et plus il est considéré comme pouvant contenir une contagion. Mais lorsque cette capacité est réduite, les mesures de déconfinement sont plus strictes.

Enfin, les règles de déconfinement varient également selon que le département ait la capacité locale ou non de mener des tests de dépistage des porteurs du virus. Un département qui n’a donc pas la capacité nécessaire de dépistage est classé en rouge. Cependant, les résultats présentés le 7 mai prouvent que l’ensemble des départements français ont la dite capacité. Ce qui suppose donc une prise en charge des départements n’ayant pas cette faculté.