Bons plans

Crédits immobiliers sur 35 ans : taux prêt immobilier, avantage et risque

Vous êtes actuellement à la recherche d’un bien immobilier en vente ? Dans ce cas, vous avez très certainement constaté que, dans ce secteur, les prix sont constamment en hausse. Cela est d’autant plus vrai, dans les grandes villes et les métropoles. Aussi, il est de plus en plus difficile d’accéder à la propriété. Toutefois, depuis 2017, il est possible de profiter d’un crédit immobilier sur 35 ans, permettant ainsi aux personnes les moins argentées de devenir propriétaire. Quels sont les avantages de ce type de crédit ? Y a-t-il des risques à emprunter sur une telle période ? Faisons le tour de la question.

Le prêt immobilier sur 35 ans n’est pas une nouveauté

credit immobilier taux avantageux 35 ans

C’est vrai, ce type de crédit immobilier est proposé par les banques depuis plusieurs années. Déjà en 2007, il était possible d’emprunter sur une longue période. Toutefois, à l’époque, les taux de ces prêts immobiliers étaient variables. Aussi, peu d’acheteurs envisageaient une souscription, en raison des risques inhérents à ce type de taux.

Toutefois, depuis 2017, le Crédit Foncier et Communal d’Alsace et de Lorraine, appartenant au Crédit Mutuel, créé un bouleversement majeur et propose un taux fixe. D’autres établissements bancaires ont suivi la tendance aussi, nombreuses sont les banques qui accordent aujourd’hui un crédit immobilier à longue échéance à taux fixe.

Cela est permis, grâce aux taux d’intérêt particulièrement bas depuis le début de l’année 2019. En effet, celui-ci est de 1,47% en moyenne. Aussi, chacun est en mesure d’emprunter sur une plus longue période.

Mais alors, quelle est la catégorie de population visée par ce crédit immobilier sur 35 ans ? Explications.

Simulation de Prêt immobilier au meilleur taux

Le crédit immobilier sur 35 ans : qui sont les acheteurs visés par cet emprunt ?

Le crédit immobilier sur 35 ans vise principalement les jeunes primo-accédants, qui ne peuvent pas toujours s’acquitter des mensualités relatives à un prêt immobilier, sur une courte échéance. D’autre part, ce type d’emprunt immobilier est idéal pour les ménages modestes, qui n’ont pas les moyens à l’heure actuelle d’investir dans un nouveau bien immobilier.

De ce fait, grâce au crédit immobilier sur 35 ans, il devient possible même aux personnes disposant de revenus modestes d’accéder à la propriété. Si ce type d’emprunt facilite l’accès au statut de propriétaire, il possède également d’autres avantages, que nous allons étudier un peu plus en détail.

Quels sont les avantages du crédit immobilier sur 35 ans ?

Nous l’avons mentionné, le crédit immobilier sur 35 ans permet aux jeunes primo-accédants, ainsi qu’aux ménages modestes de devenir propriétaires de leur logement. Cela est permis, grâce à des mensualités plus faibles, puisque le prêt est étalé sur une échéance bien plus longue. Mais d’autres avantages peuvent être mentionnés :

  • Le taux fixe : depuis 2017, il est possible de bénéficier d’un prêt immobilier sur 35 ans à taux fixe. Aussi, les emprunteurs évitent les mauvaises surprises et connaissent à l’avance le montant de leurs mensualités, sur toute la durée du prêt. Voilà qui est particulièrement rassurant !
  • Moins de risques d’endettement : en raison du taux fixe et des mensualités relativement faibles, les emprunteurs limitent significativement le risque d’endettement. Grâce à un tel crédit immobilier, il est possible de devenir propriétaire sans dépasser la limite des 33% d’endettement.

Le crédit immobilier sur 35 ans n’est pas dénué de risques

Le prêt immobilier sur 35 ans vous semble être une bonne idée, pour financer votre projet ? Sachez que, derrière les avantages considérables qu’offre un tel emprunt, des inconvénients de taille se dissimulent. C’est vrai, il est nécessaire de faire le point sur les conséquences d’un tel crédit, avant d’y souscrire.

  • Le taux d’intérêt : il faut savoir, avant d’emprunter, que plus la durée de remboursement est longue, plus le taux d’intérêt fixé par les banques est élevé. En effet, ces établissements estiment qu’une échéance importante augmente les risques d’une incapacité de remboursement. Alors que les taux actuels sont particulièrement bas, il ne sera pas possible d’en profiter en optant pour un crédit sur 35 ans.
  • Le montant global du crédit : plus le taux d’intérêt augmente, plus le montant total du prêt immobilier est important. De ce fait, le bien revient beaucoup plus cher, en optant pour ce type de crédit.
  • Les risques liés aux changements de situation professionnelle : s’il est difficile de prévoir les éventuels changements professionnels sur 15, 20 ou 25 ans, cela s’avère impossible sur une durée de remboursement de 35 ans. En effet, plus l’échéance est longue, plus l’emprunteur prend des risques. Un licenciement, une invalidité sont autant d’évènements qui ne préviennent pas et pourraient impacter la solvabilité du débiteur. De ce fait, il est indispensable de bien réfléchir et de se poser les bonnes questions, avant de se lancer dans la souscription d’un crédit immobilier sur 35 ans.
  • L’âge de départ : pour profiter d’un tel prêt, vous ne devrez pas être âgé de plus de 65 ans à l’issue de l’échéance. C’est en tout cas le seuil fixé par la majorité des banques à l’heure actuelle.
  • La décote du bien immobilier : s’il est difficile d’envisager une évolution professionnelle sur 35 ans, il en va de même pour les fluctuations du secteur de l’immobilier. Aussi, si les prix venaient à chuter, l’acquéreur ne serait plus en mesure de se rembourser, lors de la vente du bien. Aussi, l’emprunteur se retrouverait dans une situation de dette sur le long terme, ce qui n’est pas envisageable.

Le crédit immobilier sur 35 ans : une démocratisation de cet emprunt est-elle à prévoir ?

En raison de la hausse des prix de l’immobilier, ainsi que de la réévaluation des droits aux dispositifs d’aides comme le PTZ, difficile pour les jeunes primo-accédants et les ménages modestes de devenir propriétaires. De ce fait, à moins que les taux d’intérêt ne viennent à augmenter, le crédit immobilier sur 35 ans est une solution qui pourrait s’installer de façon durable. D’une part, malgré les risques, l’accès à la propriété est un objectif pour de nombreux Français. D’autre part, pour les banques, ce type de prêt constitue une aubaine : il leur permet d’attirer plus de clients.

+