Santé et vitalité

La gonorrhée peut être transmise par un simple baiser selon une étude

baiser deux hommes

Des chercheurs du Melbourne Sexual Health Centre (MSHC) ont découvert que la gonorrhée, qui est considérée comme une maladie sexuellement transmissible (MST), peut aussi se transmettre par le sexe oral et même par des baisers. La recherche, publiée dans le dernier numéro de la revue Sexually Transmitted Infections, s’intitule  » Kissing may be an important and neglected risk factor for oropharyngeal gonorrhoea : a cross-sectional study in men who have sex with men « . (Le baiser peut être un facteur de risque important et négligé de gonorrhée oropharyngée : une étude transversale chez les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes.)

L’étude a porté sur 3677 hommes homosexuels et bisexuels et s’est déroulée entre mars 2016 et février 2017. On leur a donné un  » sondage sur les baisers  » qui leur posait des questions sur leurs antécédents sexuels.

Environ 6,2 % des participants ont obtenu un résultat positif à un test de gonorrhée orale ou oropharyngée, bien que bon nombre d’entre eux n’aient pas eu de rapports sexuels au cours des trois mois précédents. Ces participants selon les chercheurs ont eu des relations sexuelles orales ou se sont juste embrassés.

Nous avons constaté que plus il y avait de personnes embrassées, plus le risque d’avoir une gonorrhée de la gorge augmentait, peu importe si les rapports sexuels se produisaient avec le baiser. Ces données remettent en question les voies de transmission traditionnelles de la gonorrhée qui ont été acceptées au cours des 100 dernières années, où le pénis d’un partenaire était considéré comme la source de l’infection de la gorge. »

Eric Chow, auteur principal

Nous avons constaté, après avoir contrôlé statistiquement le nombre d’hommes embrassés, que  » le nombre d’hommes avec qui quelqu’un a eu des rapports sexuels mais ne s’est pas embrassé n’était pas associé à la gonorrhée de la gorge « , a-t-il ajouté. Grâce à nos recherches, nous avons montré que la gonorrhée peut se transmettre par le baiser. Cela aidera les gens à comprendre comment l’infection a été introduite surtout s’ils n’ont pas eu d’activité sexuelle. »

« Nous savons qu’il est peu probable que les gens cessent de s'embrasser, et notre équipe effectue déjà un essai clinique pour déterminer si l’utilisation quotidienne de rince-bouche pourrait prévenir la gonorrhée. Si ça marche, ça pourrait être une intervention simple et bon marché pour tout le monde. »