Bons plans

Masque contre le Coronavirus : quel masque porter FFP2, chirurgical autres ?

Masque Anti Coronavirus

Découvrez notre guide pour choisir le bon masque contre le coronavirus et de quel type : chirurgical, FFP1, FFP2 ou FFP3 ? Voici notre sélection des meilleurs produits.

Meilleur masque Anti-Coronovirus

Pour éviter de tousser sur votre voisin voici des masques lavables :

Masque lavable en tissu
Voir l'offre promotionnelle stock dispo entre 7 et 10 jours.

Il existe deux types de masques différents : les masques chirurgicaux et les respirateurs.

Le Masque Chirurgical

Un masque chirurgical est un dispositif médical jetable que l’on peut acheter en pharmacie et qui protège contre les agents infectieux transmis par des « gouttelettes ». Ces gouttelettes peuvent être des gouttelettes de salive ou des sécrétions des voies respiratoires supérieures lorsque le porteur expire.

S’il est porté par le soignant, le masque chirurgical protège le patient et son environnement (air, surfaces, équipement, site chirurgical). S’il est porté par un patient contagieux, il empêche le patient de contaminer son entourage et son environnement. Ces masques ne doivent pas être portés pendant plus de 3 à 8 heures.

Un masque chirurgical peut également protéger le porteur contre le risque d’éclaboussures de fluides biologiques. Dans ce cas, le masque chirurgical doit être muni d’une couche imperméable. Il peut également être équipé d’une visière pour protéger les yeux.

Mais un masque chirurgical ne protège pas contre les agents infectieux « aéroportés » et n'empêche donc pas le porteur d’être potentiellement contaminé par un virus tel que le coronavirus.

Le Masque respirateur

Un respirateur est un équipement de protection individuelle qui empêche le porteur d’inhaler des aérosols (poussière, fumée, brouillard) ainsi que des vapeurs ou des gaz (désinfectants, gaz anesthésiques) qui présentent des risques pour la santé. Indisponible en pharmacie, il protège le porteur contre les agents infectieux aéroportés, c’est-à-dire contre la contamination par un virus tel que le coronavirus, le SRAS, le H1N1, etc.

Les appareils respiratoires sont divisés en deux catégories : isolants et filtrants. Les appareils respiratoires filtrants se composent d’un masque et d’un dispositif filtrant. Parfois, l’élément filtrant est intégré au masque. Selon le type de filtre, le masque sera soit efficace uniquement contre les particules, soit contre certains gaz et vapeurs, soit contre les particules, les gaz et les vapeurs.

Les masques filtrants peuvent parfois aussi être équipés d’une soupape d’expiration pour améliorer le confort de l’utilisateur. La valve empêche la condensation à l’intérieur du masque, la buée sur les lunettes et aide l’utilisateur à inspirer et à expirer facilement.

Il convient de noter que les respirateurs protègent également ceux qui les portent contre l’inhalation de « gouttelettes » d’agents infectieux. Les respirateurs peuvent être jetables ou réutilisables. Dans le second cas, il est possible de remplacer le filtre lorsqu’il est plein.

Quelles sont les normes ?

Chacun de ces deux types de masques est soumis à des normes et réglementations différentes selon le pays ou la zone géographique.

Pour les masques chirurgical: En Europe la norme est EN 14683, elle comporte 3 niveaux d’efficacité de filtration bactérienne (BFE1, BFE2, Type R).

Pour les masques respirateurs : En Europe, ils doivent répondre à la norme européenne EN 149 : 2001 qui comporte trois classes d’appareils respiratoires à particules jetables (FFP1, FFP2 et FFP3).