Bons plans

Recharger une Batterie de Voiture comment faire ?

Charger batterie voiture

Charger batterie voiture

Vous vous êtes levé de bonne humeur dans l’espoir de bien attaquer cette nouvelle journée qui se présente à vous. Mais au moment de démarrer votre voiture pour vous rendre sur votre lieu de travail, cette dernière ne répond pas. Après avoir effectué un long trajet, vous décidez de prendre quelques minutes de repos avant de reprendre la route. Mais au moment de bouger, votre voiture ne redémarre pas. Ce sont souvent des situations auxquelles vous vous confrontez sans avoir de solution. Après plusieurs tentatives de redémarrage, votre voiture ne répond toujours pas. L’autoradio est HS ainsi que le phare. Vous vous demandez ce qui se passe. Et si c’était un problème de batterie que vous avez ? Avant toute décision de changement de batterie, sachez que ces problèmes ne veulent pas forcément dire que votre batterie est morte. Alors, que faire dans de telles situations ?

Comment une batterie fonctionne-t-elle ?

Avant toutes tentatives, pour ne pas endommager votre batterie, il est important de connaître son fonctionnement. Le rôle principal d’une batterie dans une voiture est premièrement de stocker assez d’énergie sous une forme chimique. Deuxièmement, cette énergie stockée est distribuée sous forme électrique à tout le système de votre véhicule. Bien sûr, la charge de la batterie ne dure pas éternellement et sa durée de vie non plus.

En effet, la charge de la batterie s’effectue par le biais de l’alternateur et sa durée de vie est moyennement de 5 ans. Rappelons que cette durée de vie dépend principalement du type de trajet que vous effectuez et également de la période dans laquelle nous sommes. En hiver par exemple, nous sollicitons beaucoup plus notre batterie. Bien sûr, il va falloir monter le chauffage pour moins sentir le froid, chauffer le siège pour plus de confort, allumer plus souvent le phare pour voir plus loin. Tous les équipements électriques susceptibles de dysfonctionner sous une basse température auront besoin de l’appui de la batterie.

Plus vous sollicitez votre batterie, plus vous réduisez sa durée de vie ou plus vous réduisez la charge chimique effectuée. Prenons par exemple le cas d’une personne lambda qui ait roulé toute la nuit avec le phare allumé et qui se trouve avec une batterie à plat le lendemain. Ou encore, une autre personne qui a stationné sa voiture il y a un bon moment et qui, enfin le moment venu d’utiliser cette dernière, se retrouve avec une batterie à plat également. Que faire dans ces moments précis ?
Vous avez la possibilité d’appeler un dépanneur ou tout simplement de prendre un transport en commun. C’est la meilleure solution si vous ne voulez pas être en retard à votre lieu de travail et ainsi rater la réunion. Vous pouvez également appeler un autre automobiliste (ceux généralement appelés ‘’sauveur’’ dans cette situation précis) qui acceptera de démarrer votre véhicule avec le sien en se servant d’un câble appelé ‘’câble de démarrage’’. Comme troisième solution, vous pouvez opter pour un boostage de votre batterie. Dans la suite de notre article, nous nous concentrerons uniquement sur les deux derniers cas.

Deux conseils pour redémarrer votre voiture en cas de batterie à plat

En effet, comme dit un peu plus haut, vous avez la possibilité de soit booster votre batterie, soit démarrer votre voiture à l’aide d’un câble de démarrage.

Dans le cas où vous optez pour le démarrage avec un câble de démarrage

Cable charger batterie

Vous vous rendez au boulot pour assister à une urgente réunion mais vous constatez sur le chemin que votre batterie est à plat. Heureusement vous avez la chance d’avoir un câble de démarrage késako à l’arrière de votre véhicule. Le câble de démarrage késako est un ensemble de deux câbles noirs et rouges ayant à chaque extrémité une pince appelé ‘’pince crocodile’’. Ces pinces se branchent sur les bornes de la batterie à plat et les bornes de la batterie en état de marche. Rappelons que le câble noir représente la partie négative et le câble rouge la partie positive.
Après que ‘’votre sauveur’’ ait rapproché son véhicule du vôtre, vous procéder au démarrage du vôtre véhicule en procédant de la manière suivante :
Tout d’abord, il faudra ouvrir les capots et repérer les batteries des deux véhicules et ainsi enlever dans certains cas les plastiques de protection rouges des cosses positives

Après repérage des batteries, vous connecterez les bornes positives de la batterie à plat et de la batterie chargée avec le câble rouge.

Ensuite, branchez le câble noir à la fois sur la borne négative de la batterie en marche et sur celle de la batterie à plat. Aussi, notifions que les moteurs des deux véhicules doivent être coupés avant toutes démarches.

Après la connexion des deux batteries par le biais du câble de démarrage késako, ‘’votre sauveur’’ devra démarrer son véhicule en prenant le soin de laisser le moteur en marche. Le moteur doit tourner pendant quelques minutes et cela à une vitesse légèrement au-dessus du ralenti.

Après ces quelques minutes d’attente, c’est votre tour de démarrer votre véhicule. Après avoir tourné votre clé, vous constaterez que votre voiture est en état de marche.

Votre moteur en marche, retirez maintenant les câbles connectés précédemment dans le sens inverse du montage. Vous allez retirer d’abord le câble noir ensuite le câble rouge. Vous pouvez maintenant reprendre la route après remerciement de ‘’votre sauveur’’ qui a pris la peine de s’arrêter pour vous aider.
Rappelons que dans le cas des récents modèles véhicules (véhicules modernes), il est beaucoup plus difficile d’avoir accès aux cosses. Etant à serrage rapide, les repérer et faire le branchement des pinces sera plus compliqué. A défaut d’effectuer le branchement de la pince rouge directement sur la cosse positive, le branchement sera fait à la base sur la partie métallique. Dans le cas de la pince noire, le branchement sera sur la masse métallique. Un câble de démarrage sur le marché peut vous revenir entre 20 et 40 euros. Parfois, lors des grandes surfaces il peut vous revenir moins mais le plus important est d’en choisir un assez long (3,50 mètres par exemple) avec une épaisseur de 25 mm2 pour réduire le plus possible les échauffements lors de la manœuvre.
En somme, si vous ou ‘’votre sauveur’’ disposiez d’un câble de démarrage késako, vous procéderez à une connexion de la cosse positive et négative respectivement par la pince du câble rouge et la pince du câble noir. En démarrant le véhicule avec la batterie chargée, celui avec la batterie à plat bénéficiera d’une puissance suffisante pour mettre son moteur en marche. Bien sûr, il est important de ne pas inverser les pôles pour ne pas causer d’autres soucis à votre véhicule.

Où acheter des câbles de démarrage :

Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Dans le cas où vous optez pour le boosteur de batterie

 

Booster batterie

Dans le cas où lors de votre panne et que la recherche de ‘’votre sauveur’’ n’aboutis à rien, vous pouvez opter pour le boostage de votre batterie. Bien sûr, il faudrait posséder un booster (démarreur de batterie), une batterie externe qui se chargera de fournir de l’énergie à la batterie à plat de votre véhicule. Aussi, vous devez respecter les mêmes principes pour connecter les pinces crocodiles rouges et noires. Dans l’ordre :
Vous devez d’abord connecter la pince rouge à la borne positive de la batterie ou à la base métallique de la cosse positive dans le cas des véhicules modernes ;

Ensuite, vous connecterez ensuite la pince noire à la borne négative ou à la masse métallique de la borne négative dans le cas des véhicules modernes ;

Une fois les connexions effectuées, vous pouvez maintenant mettre votre booster en marche ;

Tournez ensuite la clé pour démarrer votre véhicule ou dans le cas de certains véhicules, appuyer sur le bouton start ;

Si votre moteur ne répond pas, réessayez à nouveau. Après plus de 3 tentatives si le moteur ne démarre toujours pas, c’est que votre batterie est soit HS ou soit que le problème se situe ailleurs. Cela peut être un problème du chauffage, un problème de bougies ou encore un problème d’alternateur ;

Dans le cas où le moteur répond et que le véhicule démarre, laissez tourner et enlevez les pinces crocodiles toujours dans le sens inverse.
Au vu des différents évènements susceptibles de vous arriver à tous moments, avoir l’un de ces deux outils à savoir le câble de démarrage késako ou le booster sur soi est indispensable. Dans le cas où vous n’auriez pas l’un d’eux sur vous (oui, cela peut arriver), nous vous proposons une autre solution pour redémarrer votre voiture.

Autres alternatives en cas d’absence de booster ou de câble de démarrage késako

L’astuce que nous allons vous proposer vous sera indispensable en absence du câble de démarrage ou de booster. En quoi consiste-t-elle ? Elle consiste à pousser sur une certaine vitesse sur une distance donnée. Bien sûr il faudra prendre le soin d’embrayer tout en engageant la seconde en prenant le soin de mettre le contact. A une certaine vitesse, vous devez progressivement libérer votre embrayage pour permettre à vos roues de relancer votre moteur en l’entrainant. Une fois le moteur relancé, patientez quelques instants le temps que votre batterie se recharge.

Que faire pour éviter que votre batterie soit à plat ?

Comme nous le savons, une batterie complètement à plat peut vous pourrir la journée. Surtout dans le cas des parents d’élèves qui ne veulent pas mettre leurs enfants en retard, ou encore une personne devant se rendre au travail tôt. Alors pour éviter une panne causée par votre batterie, voici quelques conseils qui devraient vous être d’une grande utilité.

Suffisamment recharger votre batterie.

Votre batterie nécessite beaucoup d’énergie pour une recharge complète. Dans ce cas, ce qu’il vous faudra faire sera de conduire votre véhicule sur au moins une distance de 25 km sans interruption. Une conduite sur un trajet court n’est pas suffisante pour une bonne recharge. Rappelons aussi que laisser tourner votre moteur sans arrêt également ne rechargera pas votre batterie.

Ne surtout pas la laisser geler

Il peut arriver que vous n’ayez pas besoin de votre véhicule pour un bon bout de temps. Dans ce cas, prenez le soin de le garer dans votre garage à une température chaude et sèche. Dans le cas où vous n’avez pas de garage, recouvrez votre capot à l’aide d’un minimum d’isolation pendant l’hiver. Cela vous permet de réduire le risque de décharge de votre batterie.

Une batterie HS

Comme dit un peu plus haut, la durée de vie moyenne d’une batterie est de 5 ans. Alors, en cas de sous performance de cette dernière, ce sera à votre garagiste de vous le notifier. Dans le cas où vous remarquez des ratés de votre batterie quand vous conduisez, il faudra rapidement la changer. Cela est important pour et vous évite dans un avenir proche que celle-ci ne vous fausse compagnie.

Bon à savoir

En hiver, comme nous l’avons dit un peu plus haut, la batterie est beaucoup plus sollicitée que ce soit au démarrage ou lors de la conduite en raison des différents besoins du conducteur. Avec une faiblesse de votre démarreur, surtout si votre batterie n’est pas nouvelle, vous pouvez avoir des pannes à n’importe quel moment. Nous vous conseillons de toujours avoir sur vous un câble de démarrage ou un booster.
Dans le cas où vous arrivez à démarrer votre véhicule, par câble ou par booster, prenez le temps de réaliser une bonne recharge. Pour ce faire, roulez une trentaine de minutes pour une bonne et une recharge complète. Mais dans le cas où la batterie est complètement HS, appelez un remorqueur qui vous conduira dans le garage le plus proche de votre position pour la changer.
Vous avez dès à présent toutes les armes nécessaires à votre actif pour ne plus jamais rencontrer de problème de batterie. Prendre soin de sa voiture vous évite un amortissement accéléré de ce dernier et vous pouvez jouir de celle-ci le plus longtemps possible. Il est important de se rapprocher de son garagiste lorsque, après plusieurs tentatives vous n’avez aucune solution au problème que rencontre votre voiture. Cela vous évite de ne pas rajouter d’autres problèmes à ceux déjà présents.