Rhumatisme psoriasique Symptômes, Traitements, Risques

redaction septembre 14, 2017 Commentaires fermés sur Rhumatisme psoriasique Symptômes, Traitements, Risques

Rhumatisme psoriasique Qu’est-ce que c’est ?

rhumatisme psoriasique

Aussi appelé arthrite psoriasique, le rhumatisme psoriasique est une arthrite inflammatoire chronique qui se spécifie par son association avec le psoriasis. Le psoriasis est une pathologie auto-immune qui se manifeste par des inflammations cutanées du à un bouleversement du système immunitaire.

Avec le rhumatisme psoriasique, le système immunitaire a tendance à attaquer aussi les articulations, en déclenchant leur inflammation. Par manque de traitement précoce, ces dérèglements peuvent également entraîner des lésions articulaires.

D’un point de vue scientifique, il s’avère difficile de diagnostiquer exactement ses critères. Effectivement, il y approximativement 15 % des personnes atteintes de psoriasis qui développent l’arthrite psoriasique.




Les symptômes

Le rhumatisme psoriasique se manifeste par une affection des articulations, en particulier les grosses articulations des membres inférieurs, les articulations du dos, le bassin, les articulations des doigts et des orteils, le dos et le bassin :
Touchée par cette maladie, il est possible de ressentir des douleurs pendant la nuit et de la raideur matinale ;
Cette maladie se caractérise par l’inflammation de l’ensemble des articulations et phalanges des doigts et des orteils et peut ressembler fortement à des saucisses.

A l’instar de la polyarthrite rhumatoïde, il est possible d’observer une oligoarthrite asymétrique qui aura tendance à évoluer vers une polyarthrite distale et symétrique ;
De manière exceptionnelle, l’inflammatoire peut toucher la colonne vertébrale et le bassin, comme le cas de la spondylarthrite ankylosante.

Le rhumatisme psoriasique peut entraîner des sensations de fatigue, des signes d’anémie et de troubles de l’humeur.
Le plus souvent, le rhumatisme psoriasique est précédé par des affections cutanées. Cependant, les atteintes cutanées et articulaires peuvent apparaître de manière simultanée. Il est assez rare observer que les affections articulaires se manifestent en premier. Utile est de savoir que les personnes sans psoriasis peur être atteintes d’arthrite psoriasique (il peut s’agit d’un problème génétique).

Dans ce cas, il est assez difficile pour le médecin de poser un diagnostic juste. Quelques fois, le médecin confond les symptômes à d’autres types de rhumatismes comme la polyarthrite rhumatoïde ou la goutte.

Les origines de la maladie

L’origine de la maladie est encore méconnue. C’est certainement une maladie à caractère héréditaire, car 40 % des malades ont un membre de la famille atteint de psoriasis ou d’arthrite. L’arthrite psoriasique peut également être causée par une infection provoquant une réponse immunitaire comme une infection à streptocoque. Ainsi, les facteurs de la maladie pourraient être à la fois génétiques, immunologiques et environnementaux.

Les facteurs de risque

Les femmes aussi bien que les hommes peuvent être affecté par le rhumatisme psoriasique et les manifestations cliniques se déclenche le plus souvent entre 30 et 50 ans. Utile est de savoir qu’il y a une arthrite psoriasique juvénile, se déclenchant entre 3 et 30 enfants pour 100 000 et est souvent liée à une uvéite.

Prévention et traitement

Pour éviter toutes les troubles d’articulation, il est important de vite diagnostiquer la maladie et y apporter un traitement approprié. Le plus souvent des cas, les traitements du rhumatisme psoriasique sont très préconisés pour protéger les articulations et soulager la douleur. Comme traitement, il suffit de prendre des anti-inflammatoires non-stéroïdiens et se faire injecter localement des corticostéroïdes pour atténuer les symptômes. Il est également important de suivre une activité physique et une rééducation afin de maintenir la bonne capacité de articulations.



Comments are closed.