Bons plans

Simulation rachat de crédit c’est le bon moment de renégocier aux meilleurs taux

Simulation rachat de credit

Le crédit immobilier est l’un des services bancaires les plus sollicités par les individus qui ont un projet de construction ou de réfection mais qui ne disposent pas de capitaux. Les autres engagements financiers pris après l’obtention du crédit immobilier associés aux échéances de cette dernière mettent certains individus dans des situations de trésoreries tendues. N’arrivant plus à honorer leurs redevances, ils se retrouvent obligés de revoir les conditions de leur crédit immobilier. Le rachat et la renégociation sont les options qui se présentent à eux. Faites une simulation gratuite en ligne pouvoir combien vous pouvez espérer économiser.

Simulation en ligne gratuite rachat de crédit


Renégociation et rachat de crédits immobilier, deux concepts à maîtriser

FDJ Application

Il s’agit de deux concepts qui ont presque les mêmes finalités mais qui s’utilisent à tort et à travers. Qu’il s’agisse de renégocier ou de racheter un crédit immobilier les objectifs ne changent pas. Ces deux opérations permettent de mieux discuter les termes de son contrat avec à la clé l’allègement des mensualités. On parle de renégociation de crédit immobilier lorsque ces discussions ont lieu avec la banque avec laquelle le premier crédit a été contracté. Cette façon de faire évite souvent de nombreuses formalités administratives et le paiement de pénalités pour paiement anticipé.

On parle de rachat de crédits lorsque la rediscutions des termes du crédit initial se fait avec une institution concurrente à la première. Dans un contexte pareil, le demandeur de rachat s’en sort gagnant puisqu’il obtient souvent de nouvelles conditions bien meilleures à celles que lui avait offertes l’ancienne banque. Par contre des frais supplémentaires seront payés. Le plus important dans l’un ou dans l’autre des cas est de s’assurer d’initier l’opération au moment opportun. Pour y arriver le demandeur être sur que:
la durée de remboursement effectif est inférieure à celle restante
le capital restant dû est encore bien conséquent
la différence entre les taux de l’ancien prêt et celui nouvellement proposé est significative (0,7 – 1).
les frais connexes à régler au cours de l’opération sont minimisés.

Si les conditions énumérées sont plus ou moins respectées, le demandeur peut se targuer d’avoir réussi son opération de renégociation ou de rachat.

Renégociation d’un crédit immobilier

Malgré son caractère légal, la renégociation n’est pas toujours la bienvenue au sein des institutions bancaires. Il est important d’avoir des arguments vraiment convaincants ou d’être un très bon client pour voir sa requête validée. Lorsque le principe est accepté, la banque doit produire un avenant au contrat de base avec des informations comme l’échéancier des amortissements, le taux annuel et le coût du crédit lorsque le nouveau prêt est à taux fixe. S’il est à taux variable l’avenant contiendrait les mêmes pièces auxquelles s’ajoute un document renseignant les conditions et les modalités de variations des taux appliqués.

L’institution bancaire doit aussi envoyer au demandeur par courrier officiel avec cachet de la Poste, son accord pour l’opération. Dès la réception de cette lettre, le demandeur aura environ 10 jours pour accepter ou refuser les nouvelles conditions proposées. Lors de la renégociation de crédit immobilier les seuls frais à payer sont souvent ceux de dossier. Lors de l’opération aussi, la loi permet au demandeur de revoir les termes de son ancien contrat d’assurances. L’opération se déroulant dans la même banque, il ne sera plus vraiment question de fournir des preuves d’identité.

Rachat de crédits immobilier, tour d’horizon


Le rachat de crédits permet au demandeur de solliciter une autre banque qui remboursera le prêt en cours pour lui en proposer un autre aux conditions plus avantageuses avec une seule mensualité à payer. Lors de l’opération le demandeur devra s’acquitter de trois catégories de frais. Il s’agit des:

pénalités de remboursement de l’ancienne banque. Elles s’élèvent à environ six mois d’intérêts en plus de 3% du capital restant dû.

les frais de garantie qui couvrent généralement les assurances, ou encore les frais accessoires dans le cadre par exemple d’une hypothèque. En effet cette dernière possibilité donne plus de chances d’aboutissement du dossier de rachat. L’hypothèque est le fait de mettre un patrimoine immobilier en garantie. En cas de non-respect des engagements, la banque a le droit de vendre les biens pour récupérer ses fonds.

les frais de dossier et de transfert de compte.

Pour demander un rachat de crédits, le demandeur aura à fournir des informations authentifiées sur son identité, sur son taux d’endettement, sur ses revenus, sur ses échéances en cours quelque soit la catégorie. Une fois que le demandeur aura clairement pensé son projet de rachat de crédit il aura deux choix pour conduire son projet. Il s’agit de l’introduction directe ou de la sollicitation d’un courtier en rachat de crédits. Recourir aux services d’un courtier est la meilleure façon d’optimiser ses chances de réussite dans le processus de rachat de crédits.

Le courtier est un spécialiste du domaine qui possède toutes les aptitudes notamment de négociation et de persuasion pour permettre au demandeur d’obtenir son rachat avec les meilleures conditions. Il permet d’avoir un bon taux, de monter un dossier solide, etc. Cependant il perçoit des honoraires jugés un peu élevés par certains car avoisinant 5% du montant qui sera accordé par la banque. Pour s’assurer de choisir le bon courtier, il est conseillé de vérifier les autorisations et de surtout confier les estimations à plusieurs pour choisir finalement la meilleure offre.

De façon générale le rachat de crédits a aussi l’avantage de permettre d’avoir des montants conséquents et d’inclure d’autres types de prêts dans le processus. Avant d’entamer le processus, le demandeur doit posséder à la simulation de sa future opération. Il existe désormais des plateformes disponibles la plupart du temps sur le net qui donnent une idée de rachat de crédit. Il suffit d’entrer des informations demandées par le simulateur et le tour sera joué. Le rachat de crédits peut s’étaler sur de nombreuses années selon les cas. La durée peut varier de 10 ans jusqu’à 25 ans. Certaines institutions poussent même jusqu’à 35 ans. Il y a cependant des limitations d’âge quant au souscripteur du rachat de crédits.