Maison

Taux immobilier bas faites une simulation de crédit ou de rachat de crédit ici

taux immobilier bas crédit ou rachat de crédit simualtion

Les taux de l’immobilier continuent de tomber c’est donc encore le bon moment de faire un crédit immobilier ou un rachat de crédit. Découvrez nos outils de simulation pour en savoir plus sur le potentiel de votre crédit ou rachat.

Simulation rachat de crédit immobilier

Simulation crédit immobilier

Si vous souhaitez faire une simulation crédit immobilier c’est ici :Contenus et formulaires en crédit immobilier

L’Agence nationale pour l’information sur le logement donne certaine explication à savoir qu’un OAT à dix ans reste toujours plus faible.

Des valeurs beaucoup plus basses

 

Selon la publication trimestrielle de l’Anil, il faut savoir que l’indicateur des taux du crédit immobilier se divise en 24 données, réparties sur des emprunts de 15, 20 et 25 ans. Il est intéressant de savoir que 13 parmi ces données sont en recul entre le premier et le deuxième trimestre 2019, pour seulement 8 qui affichent une augmentation. Il y a donc une confirmation de la tendance baissière, avec des taux de prêt immobilier sous les 1% sur 15 ans (meilleur taux à partir 0,80% en libre fixe, 0,85% en prêt PAS) et ce, sur un seuil de 20 ans, tandis que les gens ont la possibilité d’espérer un emprunt à 1,30% sur 25 ans, ce qui serait jamais envisageable il y a quelques années.

Plus d’emprunteurs éligibles, mais plus de disparités

Tous les dossiers, même les moins intéressants pour les banques ont la possibilité de bénéficier d’un prêt immobilier sous les 2% sur 15 ans (1,94%). Cela montre bien que les taux actuels ont tendance à élargir le nombre de foyers qui peuvent dorénavant avoir accès à la propriété. Si on prend le cas d’une fourchette haute, il est possible de se positionner sur un prêt immobilier à 1,60% sur 20 ans, alors que la moyenne retenue par l’observatoire Crédit Logement/CSA est à 1,35% sur une durée équivalente. L’indicateur de l’Anil permet donc d’observer  » l’élargissement de la grille ».

Le PAS est moins étendu

En ce qui concerne les taux du prêt à l’accession sociale (prêt PAS), le crédit immobilier réglementé donnant accès aux APL, les valeurs annoncées par l’Anil sont de plus en plus proche des chiffres fixés de manière libre par les institutions bancaires. En effet, le PAS permet d’optimiser d’un « garde-fou » pour les dossiers les plus sensibles ne dépassant pas 1,60% en fourchette basse sur une période de 20 ans et 1,91% sur une période de 25 ans. Bien évidemment, il s’agit des taux très compétitifs sur le marché actuel. C’est en fourchette haute que leur effet protecteur pour les ménages éligibles est d’une grande évidence, avec une limitation à 2,04% sur 20 ans et 2,44% sur 25 ans.
Il est intéressant de savoir qu’avec la hausse des prix de l’immobilier, les longues durées sont dorénavant majoritaires, ce qui oblige les établissements prêteurs à effectuer un ajustement afin de rester toujours concurrentiels. Il est d’une grande rareté de trouver un taux de crédit immobilier supérieur à 2,71% sur une période de 25 ans, chiffre demeurant assez raisonnable en prenant pour référence ceux du début de la décennie.