Piqûres de punaises de lit symptômes et traitement -

Piqûres de punaises de lit symptômes et traitement

redaction mai 18, 2018 Commentaires fermés sur Piqûres de punaises de lit symptômes et traitement

Beaucoup de personnes confondent les piqûres de punaise de lit avec celles des autres bestioles, à l’instar des puces et des moustiques. La lecture de ce mini-guide vous permettra de les reconnaître facilement et d’agir en conséquence.

Les piqures de punaises de lit

punaise de lit



Pour commencer, un petit rappel sur les punaises de lit s’impose. Ces derniers sortent généralement de leur cachette environ 1 heure avant le lever du jour dans le but de se nourrir. Toutefois, ils peuvent mordre à tout moment s’ils sont affamés. En se ravitaillant entre 5 à 15 minutes, ils peuvent tenir pendant environ 5 à 10 jours selon la situation. À noter que les piqûres de cet insecte laissent parfois des bosses rouges sur le corps de la victime. Pire encore, elles peuvent entraîner une sorte de détresse psychologique pouvant durer très longtemps.

Mode de piqûre des punaises de lit

Pour se nourrir, la bestiole en question utilise son « rostre ». C’est un genre de bec doté de 4 aiguillons qui servira à percer deux trous sur l’enveloppe corporelle de la victime. La punaise mise sur le premier dans le but d’injecter sa salive dans le corps de la personne. De cette manière, l’intéressé ne sentira rien, car la substance introduite fera office d’anticoagulants et d’anesthésie. Le deuxième trou, quant à lui, permet à l’insecte de sucer le sang de l’individu. Cette étape peut durer pendant une dizaine de minutes.

Conseils pour reconnaître les piqûres de l’insecte

piqure punaise de lit

Il convient de signaler que chacun ne réagit pas de la même manière après une morsure. Certains ne sont pas trop sensibles au composant de la salive injectée. Ils ne présentent donc que des marques de piqûre. Par contre, les autres peuvent présenter des complications se manifestant sous forme d’allergie. Quoi qu’il en soit, ci-dessous quelques informations permettant de vous mettre la puce à l’oreille.

La forme de la trace de morsure

Même si elle varie selon la durée ainsi que la zone concernée, la piqûre se reconnaître généralement par la présence de boutons rouges, ronds et petits. Au début, ceux-ci sont plats, mais ils peuvent évoluer en papule dans l’hypothèse d’une inflammation. Ils se produisent généralement en série autour de l’endroit mordu. C’est logique parce que l’insecte en question peut se déplacer d’un lieu à un autre pour trouver des vaisseaux sanguins.

Les symptômes de la piqûre

Pour reconnaître facilement la morsure, il est judicieux de rester attentif aux symptômes. Parmi la liste, on retrouve l’insomnie causée par la sensation de démangeaisons et les problèmes de peau engendrés par l’action de grattage interminable et violent. Dans certains cas, des éruptions cutanées et des chocs anaphylactiques peuvent se manifester chez la victime. C’est surtout le cas si cette dernière est très sensible à la substance contenue dans la salive du petit animal.

Les zones les plus concernées par la piqûre

Sachez que les punaises de lit sont spécialement attirées par certains endroits du corps. Le dos, le thorax, le cou, les jambes et les bras figurent dans les listes des zones préférées par ces insectes. La présence de traces rouges qui démangent sur ces parties est donc un indice à ne pas prendre à la légère. Notez tout de même que les punaises de lit peuvent mordre une personne n’importe où du moment qu’ils trouvent des vaisseaux sanguins.

La sensation après la piqûre

Comme précitée, la salive de la bestiole œuvre en tant qu’anesthésie et anticoagulants. Tant que cette substance fait encore effet, l’individu mordu ne sent rien. C’est seulement

Comment traiter la piqûre de punaise de lit



Généralement, les piqûres de punaises de lit n’ont pas trop d’impacts sur la santé de la victime, surtout si cette dernière tolère la substance contenue dans la salive de l’insecte. Notez toutefois que la morsure peut entraîner des réactions allergies dans certains cas. Voici donc quelques astuces permettant de traiter le problème.

Les premiers réflexes à avoir

Lorsque vous ressentez des démangeaisons suite à la piqûre de la bestiole, la première chose à faire est de nettoyer les zones concernées. Pour ce faire, utiliser un savon doux mouillé. Frottez-le avec vos mains dans le but d’obtenir des mousses. Ces dernières seront ensuite appliquées sur les parties de votre corps infectées. L’idéal est d’attendre quelques minutes avant de le rincer avec de l’eau chaude. Cette action simple et efficace permet non seulement de limiter au minimum les risques d’infection, mais aussi de soulager rapidement l’inflammation.

Les remèdes de grand-mère

Pour traiter les morsures de punaises de lit, certaines personnes misent sur des remèdes de grand-mère. Si vous voulez privilégier cette option, vous avez le choix entre plusieurs solutions.
Le vinaigre blanc
L’utilité du vinaigre blanc ne se résume pas seulement à préparer des salades, des moutardes, etc. En effet, il peut être également utilisé comme antiseptique et désinfectant vu qu’il fait office d’antibiotique. Autrement dit, il représente une alternative parfaite pour éviter les infections. C’est la raison pour laquelle de nombreuses personnes décident de l’appliquer sur des plaies, des brûlures, des irritations, etc. En plus de soulager la douleur, il aide à guérir plus rapidement. Vous pouvez donc le prioriser si vous avez affaire à une piqûre de punaise de lit. Dans la pratique, prenez un morceau de coton et imbibez-le avec le vinaigre. Appliquez-le ensuite sur la zone concernée.

La pâte de dentifrice
La pâte de dentifrice peut également être utilisée pour soulager l’impact de la piqûre de l’insecte. En effet, ce produit a la capacité de rendre plus rapide la cicatrisation des plaies et de stopper l’inflammation. Avant de l’utiliser, il faut tout de même nettoyer la zone avec l’eau savonneuse et la sécher. Une fois ces étapes terminées, il ne reste plus qu’à déposer une petite quantité de pâte de dentifrice sur votre main avant de l’appliquer sur les boutons. Il faut attendre quelques heures avant de miser sur une serviette douce moulée pour le rincer.

Le bicarbonate de soude
Le bicarbonate de soude est parfois utilisé pour diminuer les douleurs buccales et dentaires. Il contribue également à prévenir les caries et les mauvaises haleines. Parmi les vertus thérapeutiques de ce produit figure aussi sa capacité à lutter contre les aphtes et les maux d’estomac. Ce dernier est un remède efficace contre les brûlures causées par la morsure des insectes. Il suffit de préparer un mélange de bicarbonate de soude et de l’eau. La solution obtenue doit ressembler à une pâte épaisse qu’il faut appliquer sur les parties infectées. Après environ 1 heure (ou plus), il faut la rincer avec de l’eau chaude.

Le jus de citron
Le citron est réputé pour ses caractères astringents et pour ses propriétés antibactériennes et anti-inflammatoires. C’est pourquoi il convient parfaitement pour soulager l’impact de la morsure de punaise de lit. Sa préparation du remède est simple étant donné qu’il suffit de combiner le jus de citron avec du millepertuis. Le mélange est à appliquer sur la partie à traiter avec du coton.

La peau de banane

La peau de banane comprend une sorte d’huile avec des vertus analgésique. C’est pourquoi elle est souvent employée pour atténuer les douleurs engendrées par des plaies. Elle est également efficace pour calmer les irritations et les picotements causés par la piqûre de punaise de lit. Pour profiter du résultat souhaité, il suffit de l’appliquer sur la partie de la peau en question et de laisser agir pendant quelques minutes.

Les remèdes naturels, une autre option à considérer



Sachez qu’il est également possible de traiter les piqûres de punaise avec des remèdes naturels.
L’Aloe Vera
L’Aloe Vera comprend une sorte de pulpe transparente qui est très importante. Cette dernière est employée en dermatologie du fait qu’elle offre de nombreux avantages sur la peau. Elle contient une quantité immense de vitamine, d’enzyme, d’acide aminé et d’oligo-éléments. Il est également possible de la privilégier pour : atténuer des douleurs, arrêter des inflammations et favoriser la cicatrisation. À noter qu’il est possible de la trouver sous forme de gel ou de crème.

La calamine
La lotion issue de la calamine a été préconisée depuis de nombreuses années pour éviter les problèmes cutanés, y compris les inflammations. C’est logique étant donné qu’elle se distingue par ses propriétés antiseptiques et antiprurigineuses. Elle permet en même temps de calmer les démangeaisons, d’assécher les plaies au point de rendre plus rapide la guérison.

L’hamamélis
À cause de ses vertus anti-inflammatoires et antiseptiques, l’hamamélis est un excellent remède contre l’eczéma, ainsi que d’autres problèmes de la peau. Cette plante permet aussi de soulager l’inflammation causée par la morsure de punaise de lit. À noter que certaines personnes décident de la combiner avec du bicarbonate de soude. Cette initiative permet de profiter d’un résultat plus appréciable.

Les traitements médicaux

Bien sûr, la victime de la morsure peut prendre des médicaments pour soulager les brûlures et les démangeaisons engendrées par les piqûres.

Les analgésiques

Ils sont parfaits pour calmer les douleurs provoquées par les piqûres d’insectes. Le mieux est de miser sur des médicaments ayant en même des propriétés anti-inflammatoires. Parmi la liste, on peut citer les aspirines, les paracétamols et l’ibuprofène. L’avantage avec ces médicaments est qu’ils peuvent être achetés dans les pharmacies sans ordonnances.

Le cortisol

Les médicaments à base de cortisol se distinguent par leur richesse en stéroïde. En d’autres termes, ils diminuent considérablement les douleurs notamment s’ils sont appliqués localement. À noter que vous pouvez les trouver sous forme de crème. Une prescription médicale est nécessaire si seulement le taux de cortisol dans le médicament dépasse les 1 %.

Certes, les traitements cités plus haut sont généralement efficaces. Toutefois, si les effets de la piqûre persistent, mieux vaut se référer à un expert. Celui-ci saura vous donner des conseils pertinents sur les meilleurs moyens de soulager l’inflammation.



Comments are closed.