Enquête Exclusive se penche sur le mystère Didier Raoult ce dimanche 17 janvier sur M6

By | janvier 17, 2021

Didier Raoult Enquete Exclusif M6

Il a fallu de nombreux mois pour ‘’enquête impossible’’ afin de mener des enquêtes sur le professeur Didier Raoult. Considéré comme un génie incompris par certains, voire un savant fou pour d’autres, M6 vous fait découvrir ce dimanche 17 janvier, une des plus controversées personnalités de notre ère, en compagnie de Bernard de la Villardière.

L’homme qui déclenche les passions

Nombreux le prennent pour un médecin visionnaire, tout comme il passe pour un grand chercheur, mégalomane ou un mystificateur chez d’autres. Une chose est certaine, le professeur Didier Raoult suscite la passion de plus d’un. Pourtant, jusqu’en mars 2020, le nom du professeur Raoult était encore inconnu du grand public. C’est cependant avec de grands tambours qu’il fera son entrée sur la scène médiatique dès les prémices de la crise sanitaire.

À ce moment, l’OMS (Organisation mondiale de la santé) venait de faire l’annonce officielle de la pandémie et le peuple français s'est vit confiner dans la plus grande frayeur. Le doute était à son plus haut point jusqu’au moment où Didier Raoult fera l’annonce de la découverte d’un traitement efficace face à la covid-19. L’hydroxychloroquine, puisque c’est bien de cela qu’il s’agissait, ne tardera pas à être sur toutes les lèvres, offrant ainsi un véritable espoir de fin du cauchemar à plus d’un.

Cette annonce fulgurante fit le tour de la planète entière, passant des oreilles des personnes hospitalisées, jusqu’à atterrir dans celles des plus hautes personnalités telles que Donald Trump, Emmanuel Macron, etc. Ce qui était certain, c’est que tout le monde était prêt à y croire. Depuis cette période, le professeur et son traitement renforcent les tensions au plein cœur d’une communauté scientifique qui se retrouve entre désillusion et optimisme.

Voir la vidéo de présentation https://www.facebook.com/enquete.exclusive/videos/238002541230705/

Des rencontres pour en apprendre plus

Afin de lever le voile sur les non-dits à propos de l’affaire Raoult, ‘’Enquête Exclusive’’ a réalisé des enquêtes sur le chercheur tant admiré et ses pratiques dans l’objectif de supprimer tous points d’ombre. Pour ce, ‘’Enquête Exclusive est allé à la rencontre de Frits Rosendaal, un épidémiologiste dont la renommée s’étend sur de nombreux territoires. D’ailleurs, il fait partie intégrante d’un des premiers à avoir sonné l’alarme sur la méthode employée par le professeur marseillais.

Ce n’est pas tout, puisque ‘’Enquête Exclusive’’ s’est également rapproché de quelques-uns des anciens collaborateurs du professeur. Ces derniers dénoncent une exagération d’intenses publications scientifiques qui pour la plupart du temps sont approximatives, ainsi qu’un management assez rude au sein duquel les travaux du grand patron ne peuvent être discutés.

Cependant, malgré des situations déroutantes, Didier Raoult demeure une personnalité que beaucoup continuent de suivre. Sa manière d’être franc dans ses propos ainsi que son caractère non conformiste engendre l’estime des Français. N’oublions également pas de souligner qu’il a énormément confiance en lui. Sur sa chaîne YouTube, ce sont des millions de vues qui sont cumulés et à Marseille, le professeur a été pratiquement levé au rang d’icône.

En plus, il n’a pas fallu longtemps pour voir tout un merchandising se créer autour de son image. Qu’il s’agisse de bougies, de savons, de bières et autres, l’effigie du professeur s’écoule en grande quantité. Nombreux iront même jusqu’à se tatouer son portrait sur le corps.

Un traitement qui ne récolte pas des avis positifs après études

Néanmoins, l’inefficacité de l’hydroxychloroquine ne fait que s’accumuler par de nombreuses études internationales. Le professeur se tourne même vers des sites internet dont les contenus ne font pas l’unanimité pour plébisciter ce traitement, tout en prenant le soin de mettre en avant le caractère puissant des laboratoires pharmaceutiques.

De nombreux chercheurs qui restent toutefois sceptiques face à l’efficacité de l’hydroxychloroquine à l’instar de Nathan Peiffer Smadja se font même fustiger par des partisans du professeur. L’infectiologue a été la cible de nombreux messages d’insultes voire d’atteinte à sa vie.

Une investigation complexe

On parle beaucoup du professeur Didier Raoult depuis les ravages de la crise du covid-19. Le magazine Enquête exclusive s’est alors prêtée à la reconstitution de son cursus et s’intéresse à ce fameux médecin qui défie sans hésitation les autorités scientifiques. Didier Raoult fait couler beaucoup d’encre depuis plusieurs mois. Certains louent son génie pendant que pour d’autres, il revêt le manteau du parfait truqueur doublé d’un vantard.

Dans la ville de Marseille où se trouve l’Institut Hospitalo-Universitaire en maladies infectieuses (IHU) qu’il a créé et dirige depuis 2011, son héroïsme est plébiscité au point où nous voyons dans un reportage un magasin qui vend des bougies avec son image, dans un autre son effigie sur des savons et même un bar dans lequel est servi une bière dénommée ‘’Chloroquine Dundee’’, avec un portrait du célèbre chercheur.

Fils d’un médecin militaire ayant passé son enfance en Afrique précisément au Sénégal et ayant brillé de par ses recherches qui ont conduit à plusieurs découvertes sur les virus, Didier Raoult était pourtant étranger au grand public jusqu’en 2020 où les résultats de ses études ont révélé la chloroquine comme étant un moyen de traitement contre le covid-19. Selon un témoignage du réalisateur Vincent Prado, les débuts des investigations étaient assez difficiles.

Des procédés incertains et intransigeants

L’enquête relate en détails la montée en flèche de Didier Raoult dans les médias et expose les jalons chronologiques de la propagation du virus en France. Elle fait aussi état des incertitudes du corps scientifique au sujet des travaux du chercheur, de ses études dont l’une d’ailleurs a fait la parution dans la revue médicale The Lancet, pour être plus tard ôtée pour raison d’inexactitude.

De façon incognito, plusieurs anciens doctorants ayant accompagné le professeur Raoult dans ses travaux ont témoigné sur le caractère incertain et sévère des méthodes dont il fait usage pour obtenir des rendus et ainsi publier ses articles. Vincent Prado soutient d’ailleurs qu’environ 10 millions d’euros sont versés chaque année à l’Assistance Publique-Hôpitaux de Marseille (APHM) et non dans les poches du célèbre chercheur, pour renforcer les mystérieuses procédures sur lesquels aucun volontaire ne veut placer un mot.

Le professeur Didier Raoult refuse de placer son mot

Dans tout ce lot, un témoignage manque à l’appel : celui du célèbre chercheur. Didier Raoult s’est en effet montré réticent et refuse de donner des réponses aux interrogations, et ce en dépit des nombreuses requêtes formulées à son endroit par le réalisateur, qui se prépare d’ailleurs à affronter les avocats du chercheur suite à la diffusion de l’enquête ainsi que la colère de ses partisans sur les réseaux sociaux.