Bons plans

Opposition carte bancaire appelez le 118 400 pour connaitre toutes les informations

opposition carte bancaire 118 400La carte bancaire est aujourd’hui un indispensable pour tous ceux qui utilisent les services des banques et établissements financiers. D’ailleurs, on peut même en obtenir une, sans forcément ouvrir un compte. C’est dire à quel point il peut s’avérer utile dans la société moderne actuelle. Que ce soit pour payer ses courses en magasin, pour effectuer des achats en ligne, ou pour avoir accès à son argent dans un autre pays, la carte bancaire est un allié incontournable. Mais voilà ! Il peut tout de même y avoir un risque à se promener en permanence avec une carte bancaire, car elle peut se perdre à n’importe quel moment. Alors que faut-il faire si une telle chose venait à se produire ? Tout simplement faire opposition à la carte. Nous vous proposons donc de découvrir ici, tout ce que vous devez savoir pour le faire, et s’il est obligatoire de passer par l’annuaire universel le 118 400.

C’est quoi faire opposition à une carte bancaire ?

Le rôle de la carte bancaire, c’est de faciliter les paiements de vos achats, et/ou de vous permettre de faire des retraits dans les distributeurs. Ainsi, lorsque vous perdez cette carte, ou pire, lorsque vous êtes victime d’un vol, il est fort probable qu’une tierce personne s’en serve pour effectuer des paiements. C’est pour cette raison qu’il est fortement recommandé, de faire aussitôt opposition à votre carte, lorsque vous n’arrivez plus à la retrouver.
Peu importe qu’elle ait été volée, ou qu’elle soit simplement perdue à cause d’une négligence de votre part. Toujours est-il que si votre carte bancaire n’est pas en votre possession, et que vous n’avez aucune idée de l’endroit où elle peut être, vous devez faire opposition.
C’est un procédé assez simple, qui consiste à bloquer la carte, de manière à ce qu’elle ne puisse plus servir. En d’autres termes, une carte à laquelle vous faites opposition ne sera plus valide dans les terminaux des magasins et ne pourra plus être utilisée pour effectuer des retraits au distributeur. Attention toutefois à le faire rapidement, car il suffit de quelques heures pour qu’une personne mal intentionnée réussisse à vider votre compte et à vous mettre même en découvert bancaire.

Faire opposition à sa carte bancaire en composant un annuaire 118

En cas de vol ou de perte de votre carte bancaire, la première chose que vous devez faire, c’est penser à la protection de vos avoirs. Pour cela, il faudra effectuer au plus vite la démarche pour faire opposition à cette carte. C’est une situation très stressante pour les personnes concernées, surtout lorsqu’elles ignorent depuis quand leur carte bancaire a disparu. Malheureusement, malgré leur détresse, les annuaires tels que le 118 400 ne voient aucun problème à leur faire payer des tarifs abusifs.
En effet, il assez fréquent que certains annuaires téléphoniques vous fassent payer des tarifs exorbitants, au moment de vous mettre en relation avec votre banque. C’est une véritable arnaque qu’il convient de dénoncer, afin d’éviter que de telles situations ne se reproduisent dans le futur.

Il faut savoir à cet effet que l’annuaire universel 118 400, fait partie des opérateurs de la téléphonie qui profitent de la détresse des populations suite à la perte de leur carte bancaire. Ils se servent de votre faiblesse et du stress qui vous envahit en ce moment, pour vous faire payer au prix fort, le simple fait de vous mettre en relation avec votre banque.
C’est ainsi que vous aurez d’abord à payer la somme de 2,99 euros pour un appel. Il s’agit là du tarif de base, même pour une seconde de communication. Ensuite, pour chaque minute qui passe, on vous facture 2,99 euros la minute. En gros, pour un appel de 5 minutes à l’annuaire universel 118 400, vous aurez à payer la coquète somme de 17,94 euros.

Il est certain que pour régler une situation aussi grave que la perte d’une carte bancaire, un peu moins de 18 euros, ce n’est pas encore la fin du monde. Mais désormais, sachez qu’il s’agit d’une dépense complètement inutile, car il est tout à fait possible de faire opposition à sa carte bancaire, gratuitement et sans perdre de temps.

Est-il réellement possible de faire opposition à sa carte bancaire gratuitement ?

C’est désormais une réalité, il est bel et bien possible de faire opposition à sa carte bancaire, sans avoir rien à payer à qui que ce soit. Comment c’est possible ? Eh bien il vous suffit simplement d’appeler directement le centre d’opposition de votre banque. C’est pour cette raison qu’il est conseillé de toujours garder dans son agenda, le numéro de sa banque.

S’il est plus simple pour vous de le conserver sur une carte dans votre portefeuille, alors n’hésitez pas. Mais n’oubliez pas que si vous perdez justement votre portefeuille avec toutes vos cartes, le numéro aussi sera perdu. Heureusement, grâce aux smartphones, vous pouvez enregistrer ce numéro sur votre compte Google mail, et le retrouver à partir de n’importe quel appareil.

De cette manière, même en étant à l’étranger ou n’importe où en France, vous pourrez contacter la banque pour faire opposition à votre carte bancaire. Inutile donc de chercher à passer par un intermédiaire tel que le 118 400, qui en profitera pour vous taxer au maximum. Au cas où vous serez dans l’incapacité d’obtenir le numéro pour faire opposition à votre carte bancaire, alors composez simplement le 0 892 705 705 (0,34 €/min). C’est le serveur vocal toute banque et il est accessible tous les jours, 24 h sur 24.
Pour ceux qui se retrouvent confronté à ce problème lors d’un voyage à l’étranger, il sera possible de composer le numéro inscrit sur les distributeurs qui acceptent votre carte. Comme vous pouvez le constater, il existe en réalité de nombreuses façons pour opposer sa carte bancaire, sans avoir à passer par l’annuaire 118 400.

Une dernière chose à ne pas oublier, c’est le numéro à 16 chiffres de votre carte bancaire, et sa date de validité. Avec ces informations, la mise en opposition de la carte sera beaucoup plus rapide, et vous pourrez éviter de vous dépouiller par d’éventuels malfrats.