Ivermectine : Un traitement possible contre le Covid 19 ?

By | février 1, 2021

Ivermectine traitement anti covid

Depuis un moment maintenant, une crise sanitaire bouleverse le monde entier sans épargner personne. En effet, ce virus très contagieux s’est abattu sur la population mondiale toute entière, surtout les adultes sans bien évidemment oublier les personnes du 3ᵉ âge qui sont les plus touchées. De multiples mesures de préventions ont été intimées à suivre par la population pour limiter la propagation du virus.

Cependant, qu’en est-il des traitements contre le Covid 19 ? Cette question, longtemps restée sans réponse, pourrait aujourd’hui être résolue par un nouveau remède l’ivermectine. Découvrez dans cet article tout ce qu’il y a à savoir sur ce produit qui pourrait sauver peut-être bien plus qu’une seule vie ?

L'ivermectine qu'est ce-que sait ?

L’ivermectine peut être défini comme un antiparasitaire qui fait fureur depuis la fin des années 80. Son rôle pas des moindres, sert dans le traitement de certaines maladies à l’exemple de l'onchocercose qui est encore appelée « cécité des rivières ». C’est une filariose cutanée qui doit son origine à un nématode, Onchocerca volvulus qui est transmis à l’homme suite à une piqûre d'une petite mouche noire.

Veuillez noter que l’OMS valide la distribution à grande échelle de l’ivermectine jugé comme un médicament sans danger. Elle devait servir dans la lutte contre la cécité des rivières et ainsi améliorer la vie de millions de victimes de l'onchocercose depuis son introduction en 1987.

Son efficacité est également reconnue dans certains pays comme traitement contre la gale. En avril 2020, il a été avancé par certains scientifiques australiens que l’ivermectine pouvait en effet servir de traitement possible de la Covid-19. Aujourd’hui, de nombreuses publications internationales réitèrent l’efficacité de l’ivermectine contre la Covid-19, et ce à tous les stades : aussi bien en prophylaxie, qu’en traitement précoce ou tardif.

Pour en savoir plus : https://www.who.int/apoc/cdti/ivermectin/fr/

Quel est l’intérêt de l’ivermectine contre le covid 19 ?

Pour se faire une meilleure idée du rôle de l’ivermectine, il faut prendre connaissance du rapport de l’audition du Dr Pierre Kory qui s’est tenue au Sénat américain à la date du 8 décembre 2020. Ainsi, il faut noter que l’efficacité de ce médicament a été annoncée suite à :

  • Près de 24 tentatives sur près de 7 825 patients avec une utilisation des groupes de contrôle bien appariés
  • Près de 20 tentatives suivies et randomisées
  • La publication de 12 des 24 tentatives dans des revues à comité de lecture, 3 926 patients et le reste des résultats en prépublication

Il faut souligner que l’importance de l’ivermectine comme agent thérapeutique et prophylactique de la Covid-19 s’est retrouvée dans une autre analyse d’études imprimées et préimprimées. Au niveau des patients à tous les stades, il a été signalé des études retenues, un grand nombre de résultats positifs.

Voir la vidéo :

Il faut souligner que ces résultats portent sur le taux de mortalité, la réduction du temps de rétablissement clinique, la réduction de l’incidence de la progression de la maladie et de la diminution de la durée d’hospitalisation concernant la maladie. Depuis peu, sa distribution à grande échelle a été approuvée dans plusieurs pays : Inde, Egypte, Argentine, Mexique, Pérou, Uruguay, la Macédoine et la Slovaquie. Voici un tweet intéressant on n'en sait pour le moment pas plus mais si c'est réel c'est clairement incroyable.

Son action in vitro est prouvée sur des virus à l’instar du virus PVR ou encore celui de la rage porcine, un virus à ARN à l’exemple de la Covid-19. En éliminant l’ADN polymérase UL42, l’ivermectine prouve son efficacité à éliminer presque complètement au bout de 48 heures la charge virale du coronavirus.

Un autre étude :
Selon une étude test prospectif mené par Hector Carvallo en Argentine sur un personnel hospitalier, les résultats observés sont plutôt encourageants. En effet, après un traitement de prise hebdomadaire de 12 mg d’ivermectine pendant 3 mois, aucune des 788 personnes traitées n’a développé la Covid.

L’action thérapeutique approuvée ?

Dans la phase de commencement, l’utilisation de l’ivermectine empêche que le virus pénètre dans les cellules, qu’il se multiplie ou qu’il se réplique.

Sur le site https://c19ivermectin.com, il a été publié des résultats de 45 études. En médecine humaine, 27 études montrent des résultats positifs sur les 29 publiés. Les 2 résultats négatifs sont justes irrecevables en raison de la méthodologie employée. Dans le Journal International des agents antimicrobiens, Martin Hellwig et coll ont souligné le fait que les pays où la chimio prophylaxie par Ivermectine est administrée à grande échelle ont un impact significatif sur les contaminations par Covid-19.

Conformément à la première étude randomisée menée par Shouman, il y a eu le développement des symptômes de la Covid-19 par 7.4% des cas contacts dans les 2 semaines ayant suivi l’inclusion contre 58.4% dans le groupe contrôle. Ce qui signifie une diminution du risque de 87%.

Pour ce qui est de la seconde étude contrôlée randomisée par Elgazzar, il est à noter une réduction du risque de transmission élevée à 80% après 2 doses d’ivermectine comparativement au groupe contrôle

A ce jour en France ce traitement n'est pas reconnu pour combattre le COVID-19. On peut quand même se poser la question qui recherche et test les différents traitements possibles contre le Covid en France ?

L’ivermectine : est-il recommandable ?

A ce jour il est encore difficile de recommander le traitement de l'ivermectine contre le Covid 19 il faut encore attendre d'autres études valident. Selon les critiques, les études qui approuvent l'ivermectine sont perçues comme des prépublications qui restent à valider par leurs pairs. Mais il est important de savoir que selon nous, l'idée n'est pas de choisir le vaccin ou un traitement contre le Covid. Bien au contraire selon nous le vaccin et le traitement sont les ingrédients pour éradiquer le virus du Covid 19.

Il faut absolument que la France test ce traitement et continu à faire de la recherche. Les résultats encourageants devrait être suffisant pour se lancer et mettre en place une étude sur l'ivermectine. Qui fait encore de la recherche sur les traitements dans ce pays ? Voilà la vraie question qui reste à ce jour sans réponse.

A lire  : Méta-analyse d'essais randomisés d'ivermectine pour traiter l'infection par le SRAS-CoV-2

Voici également l'article sur le site de l'inserm qui essaye de valider l'inefficacité de l'ivermectine  : https://presse.inserm.fr/livermectine-nouveau-traitement-miracle-contre-la-covid-19-vraiment/42011/ Nous ne comprenons pas pourquoi ils ont juste pris les études qui n'ont pas fonctionné ? Ce sont les seules études valident selon eux ?